Achtung:

Sie haben Javascript deaktiviert!
Sie haben versucht eine Funktion zu nutzen, die nur mit Javascript möglich ist. Um sämtliche Funktionalitäten unserer Internetseite zu nutzen, aktivieren Sie bitte Javascript in Ihrem Browser.

Bildinformationen anzeigen
www.atomium.be - SABAM 2011 - Alexandre Laurent (AERIAL) - VISITFLANDERS Bildinformationen anzeigen
WBT-J.P. Remy Bildinformationen anzeigen
Tomas Kubes - VISITFLANDERS Bildinformationen anzeigen
www.milo.profi.be - VISITFLANDERS Bildinformationen anzeigen
WBT-J.P. Remy Bildinformationen anzeigen
WBT- A.Brancart Bildinformationen anzeigen
RSI Malmedy - eastbelgium.com Bildinformationen anzeigen
Bildinformationen anzeigen

www.atomium.be - SABAM 2011 - Alexandre Laurent (AERIAL) - VISITFLANDERS

WBT-J.P. Remy

Tomas Kubes - VISITFLANDERS

www.milo.profi.be - VISITFLANDERS

WBT-J.P. Remy

WBT- A.Brancart

RSI Malmedy - eastbelgium.com

Foto: (C) Donato Morelli

Adieu à Jacques De Decker : grand seigneur de la scène culturelle belge et important auteur contemporain

C´est avec ce poème décrivant de manière subtile et élégante le lieu qu´il s´imaginait être l´ébauche de la Belgique hors de la Belgique.

Jacques De Decker est mort le 14 avril dernier, à Bruxelles. Cette nouvelle a suscité de nombreuses réactions, en Belgique comme dans beaucoup d´autres pays d´Europe. Le BELZ est, lui aussi, en deuil.

Jacques De Decker n´était pas seulement le célèbre écrivain, journaliste, traducteur, metteur en scène et secrétaire perpétuel de l´Académie Royale de langues et littératures françaises de Belgique de 2002 à 2019. Il était également un véritable promoteur de la culture belge. Son engagement pour la littérature et la culture belge dans leur diversité linguistique était au centre de ses nombreuses activités et de ses divers projets menés à bien comme, par exemple, la maison internationale des littératures Passa Porta à Bruxelles.

C´est à l´occasion d´une conférence avec Stéphane Lambert en été 2018 qu´il nous rendit visite la première fois. Il avait alors fasciné le public en lisant des passages de son roman La grande roue (1985) en français et en allemand. Il avait aussi l´art d´enthousiasmer les auditeurs pour la littérature et la culture belge. Jacques De Decker et Stéphane Lambert se révélèrent d´ailleurs être d´excellents ambassadeurs de la Belgique, capables de familiariser le public aux particularités cosmopolites mais aussi régionales du Royaume.

Peu de temps après, une formidable nouvelle nous arriva : Jacques De Decker envisageait d´offrir une partie de sa bibliothèque privée au BELZ. Il expliqua sa démarche par le fait d´avoir trouvé à Paderborn un endroit qui partageait sa vision de la Belgique comme pays abritant des artistes néerlandophones et francophones de renommée mondiale. Les nombreux livres de Jacques De Decker voyagèrent de Bruxelles à Paderborn en Janvier 2019. Cette initiative se révéla être le début d´un nouveau projet culturel. Grâce à cette donation et à divers autres dons de livres provenant de Belgique et d´Allemagne, la bibliothèque de l´université décida d´aménager un espace de lecture dédié à la Belgique, le « Leselounge Belgien ». Un lieu a donc été créé, qui, meublé de fauteuils confortables, invite à la lecture de livres provenant de Belgique ou qui ont pour thème la Belgique. Une installation vidéo thématique est également prévue prochainement. L´inauguration de l´espace eut lieu en mai 2019 en présence de Jacques De Decker, qui tint un discours d´ouverture assez exceptionnel. 

L´espace de lecture « Leselounge Belgien » sera, cette année, décoré d´œuvres des artistes verriers Christina Vanoppen et Étienne Tribolet, la première issue de Flandre, le second de Wallonie. Jacques De Decker avait accepté de participer à l´inauguration de l´exposition. Cette journée particulière sera malheureusement marquée de son absence.

Son cosmopolitisme, son élégance, sa magnanimité, sa grandeur, sa générosité et son engagement déterminé pour la diversité belge nous manqueront. Nos pensées vont à sa famille à qui nous envoyons nos sincères condoléances.

Pour le BELZ, Sabine Schmitz et Marie Weyrich

Die Universität der Informationsgesellschaft